CASTRES

Idéalement située entre Albi, Toulouse et Carcassonne, Castres est au cœur d’un bassin de vie qui compte près de 150 000 habitants. Ses maisons aux couleurs pastel, suspendues au-dessus de la rivière Agout, lui donnent des airs de « petite Venise ». Elle est de ses villes au charme subtil et profond, qui allie qualité de vie,  dynamisme culturel et développement économique. Reconnue pour la qualité de son cadre de vie, Castres est labellisée « 3 fleurs » par le Conseil national des Villes et Villages fleuris.

Un peu d’histoire

La cathédrale Saint-Benoît – Par Tylwyth Eldar — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=97446610

Castres prend son essor au début du IXe siècle autour de l’abbaye de Saint-Benoît. La première vocation industrielle de la ville est le textile dû au grand nombre de tanneurs, teinturiers et apprêteurs y vivant.

A partir de 1670 et ce jusqu’en 1760 les évêques de Castres lancent la construction de ponts, cathédrales et d’évêchés pour lui donner le charme qu’on lui connaît aujourd’hui. Au XIXe siècle de nombreux aménagements permettent à la ville de poursuivre son industrialisation. Elle se dote d’une grande place Royale (aujourd’hui appelée « Place Jean Jaurès » ainsi que d’une halle place de l’Albinque (aujourd’hui « place Pierre-Fabre »)

Castres – photo par Pascal Walter

Le jardin de l’Évêché, dessiné par André Le Nôtre dans la pure tradition du classicisme français du 17e siècle, est composé d’un parterre de broderies et vient souligner de manière majestueuse l’ancien Palais Épiscopal qui abrite aujourd’hui le musée Goya (dont la réouverture est prévue au 2ème semestre 2022).

Deuxième musée d’art hispanique après le Louvre, ce dernier abrite une collection unique d’œuvres de peintres espagnols. Sur le plan historique, l’un des plus grands tribuns que la France ait connu est né sur le sol castrais : Jean Jaurès. Le musée du même nom retrace le parcours historique et politique de cet homme hors du commun. Dans le centre, de nombreux hôtels particuliers datant du 17e siècle ont conservé leurs colombages. Castres est également une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Le musé Goya – photo par RIVIERE Christian

Le jardin de l’Évêché – photo par VIJOROVIC DANIEL

Terre de rugby

Evoluant en Top 14, le Castres Olympique, 5 fois titulaire du bouclier de Brennus, est le fer de lance de la ville. Les matchs se jouent à domicile au stade Pierre Fabre.

Ils sont nés ou ont vécu à Castres

Pierre Fabre : 1926-2013

Jean Jaurès : 1859-1914

Pierre de Fermat : 1601-1665

Numérique et santé, atouts économiques

Aujourd’hui, le dynamisme économique de la ville est porté par l’un des fleurons de l’industrie pharmaceutique française, les laboratoires Pierre Fabre, profondément ancrés à Castres.

Pionnière en matière de nouvelles technologies et de réseau haut-débit, fortement positionnée sur l’axe numérique et santé, la ville a développé une véritable stratégie afin d’attirer des entreprises innovantes. Autre atout pour les entreprises locales, Castres possède un aéroport avec des liaisons quotidiennes vers Paris.

Quelques chiffres

Habitants

Associations

étudiants dans 50 filières post bac différentes (Bac+1 à Bac+8)

Visiteurs au Marché de Noël

Complexe aquatique

Aéroport avec liaison vers Paris

Golf

Patinoire